News et actualités

PUBLIÉE LE 28/09/2007
Le plomb prépare sa rentrée

Tout auréolé du succès rencontré dans le sillage d’Alinghi, à Valence, le plomb se prépare déjà à sa troisième campagne publicitaire d’envergure nationale.

Le menu sera varié :

  • Comptoir Suisse à Lausanne, Züspa à Zürich et Goûts et Terroirs à Bulle
  • championnat de 1ère ligue de football, avec l’exclusivité du maillot du FC Baulmes,
  • bande annonce et recettes inédites sur le site de planification de menus KoocooK (www.koocook.ch), 
  • TV Guide (24 Heures) & Télé Top (Le Matin Dimanche),
  • publicité et concours radio, avec 8'000.- de gain à la clef. Sans plomb, t’es hors jeu !

Plus que jamais les produits non certifiés ou sans plomb se retrouveront hors jeu : les consommateurs seront en effet invités à collectionner les plombs pour participer au tirage du concours radio. A cette occasion, le plomb fera son apparition dans deux nouvelles enseignes de la grande distribution et un embargo sur les livraisons de plombs sera respecté pendant la durée du concours.

Chaque fabricant certifié a donc tout intérêt à être prêt s’il entend ne pas décevoir ses clients. A bon entendeur… à vos plombs !

PUBLIÉE LE 28/09/2007
Mais qu’est allé faire le saucisson vaudois IGP à Valence ?

Après s'être rendue au salon de l'agriculture de Paris en mars, l'association charcuterie vaudoise (ACV), dont la raison d'être est d'assurer la défense et la promotion du saucisson vaudois IGP et de la saucisse aux choux vaudoise IGP, a décidé de faire déguster ses produits sur le port de Valence pendant la coupe de l'America. On peut légitimement se demander quelle mouche a bien pu la piquer, tant ses produits paraissent peu adaptés au climat et à la culture culinaire ibériques !

Le comité de l’ACV a pourtant été rapidement séduit par le projet qui n’était pas de convaincre les Espagnols de mettre du saucisson vaudois dans leur pælla (quoique, cela vaudrait bien un essai !), mais bien plutôt de toucher les Suisses qui allaient affluer en nombre dès le 23 juin à Valence, leur montrer que le saucisson vaudois IGP est bel et bien en passe de gagner ses lettres de noblesse, qu’il a l’aplomb de jouer dans la cour des grands et sait se montrer à la hauteur de l’évènement. 

Montrer aussi que le saucisson vaudois IGP, contrairement à son image, est un produit qui s’accommode fort bien d’une ambiance estivale et décontractée et qu’il fait bon le déguster au bord de la mer. 

Montrer enfin, et surtout, que le saucisson vaudois IGP et la saucisse aux choux IGP sont défendus par des professionnels déterminés et prêts à relever les défis les plus inattendus pour promouvoir la typicité, la tradition et les saveurs de terroir uniques de leurs produits.

 

Objectif atteint !

Cet objectif a largement été atteint ainsi qu’en témoigne le compte-rendu de l’un des deux fils de notre président, Julien Reichenbach, cuisinier et étudiant à l’école hôtelière qui, en compagnie de son frère Claude-Alain aura été l’ambassadeur du saucisson vaudois IGP sur l’esplanade du Defender Bar durant les 15 jours de la coupe de l’America : 

« Nous vendions les saucissons en majeure partie à des Suisses entre 40 et 60 ans des deux sexes (la majeure partie des clients étant d'origine suisse pendant les finales). Quand bien même un bon nombre d'Espagnols, attirés par les plombs exposés, venaient nous poser des questions par rapport au saucisson. Ils s'intéressaient plus à l'origine du produit qu'à ce qu'il contenait. Environ une trentaine de personnes par jour nous posait des questions à propos du produit. »

Les journalistes et médias suisses présents à Valence n’ont pas manqué de repérer que les saucissons vaudois IGP étaient au cœur de l’évènement et de lui consacrer quelques sujets qui nous ont valu de voir le plomb autant dans nos journaux qu’à la télévision.

A raison de 200 g par portion, ce ne sont pas moins de 300 kg de saucisson, soit 1’500 portions qui ont été apprêtées et vendues par nos deux ambassadeurs selon une recette de circonstance :

Composition d’une assiette de saucisson vaudois (voir photo):

  •   8 tranches de saucisson sur lit de poireaux
  •   Tartare de saucisson à la moutarde
  •   Tartare de saucisson à la tomate
  •   Quelques feuilles de salade, un drapeau… et le plomb !
PUBLIÉE LE 01/07/2007
Mais que fait le saucisson vaudois IGP à Valence ?

Après s'être rendue au salon de l'agriculture à Paris au mois de mars, l'association charcuterie vaudoise (ACV), dont la raison d'être est d'assurer la défense et la promotion du saucisson vaudois IGP et de la saucisse aux choux vaudoise IGP, a décidé d'aller faire déguster ses produits sur le port de Valence pendant la coupe de l'America. On peut légitimement se demander quelle mouche a bien pu la piquer tant ses produits ne paraissent pas adaptés au climat et à la culture culinaire ibérique !

L’idée qui a très rapidement séduit le comité de l’ACV n’est en fait pas d’aller convaincre les espagnols de mettre du saucisson vaudois dans leur pælla (quoique, cela vaudrait bien un essai !), mais bien plutôt de toucher les suisses qui vont affluer en nombre dès le 23 juin à Valence : leur montrer que le saucisson vaudois IGP est en train de gagner ses lettres de noblesse, qu’il a la volonté d’aller jouer dans la cour des grands, qu’il sait se montrer à la hauteur de l’évènement. 

Montrer aussi que le saucisson vaudois IGP, contrairement à son image, est un produit qui s’accommode très bien d’une ambiance estivale et décontractée et qu’il fait bon le déguster au bord de la mer. 

Montrer enfin, et surtout, que le saucisson vaudois IGP et la saucisse aux choux IGP sont défendus par des professionnels déterminés et prêts à relever les défis les plus fous pour promouvoir la typicité, la tradition et les saveurs de terroir uniques de leurs produits.

PUBLIÉE LE 29/09/2004
IGP pour le saucisson vaudois et la saucisse aux choux vaudoise

Le "Saucisson vaudois » et la "Saucisse aux choux vaudoise » enregistrés comme IGP

L’Office fédéral de l’agriculture (OFAG) a inscrit le "Saucisson vaudois » et la "Saucisse aux choux vaudoise » au registre des indications géographiques protégées (IGP). Cette démarche fait suite au retrait des recours qui avaient été déposés contre leur demande d’enregistrement (au Tribunal fédéral pour la "Saucisse aux choux vaudoise » et à la Commission de recours DFE pour le "Saucisson vaudois »). 

La conservation de la viande de porc sous forme de saucisson ou de saucisse fumée est une pratique répandue de longue date sur le Plateau suisse. Cette tradition est florissante dans le canton de Vaud avec des produits typiques et réputés, tels le "Saucisson vaudois », saucisson de porc fumé à froid, et la "Saucisse aux choux vaudoise ", inséparables du papet, plat national vaudois. Les deux produits de charcuterie sont élaborés dans les limites du canton de Vaud avec des porcs engraissés et abattus en Suisse.

Le registre des appellations d’origine et des indications géographiques permet de protéger les noms géographiques traditionnels désignant les produits agricoles dont l'identité et les principales caractéristiques sont déterminées par leur origine géographique. Quant au registre des appellations des vins, il relève de la compétence des cantons. Lorsqu'un nom est protégé, son utilisation est réservée aux producteurs de l’aire géographique définie qui respectent un cahier des charges précis. Le respect du cahier des charges est assuré par des organismes de contrôle indépendants et accrédités par l'Office fédéral de métrologie et d’accréditation.

Le registre fédéral des appellations d’origine et indications géographiques compte actuellement 17 enregistrements: l’Abricotine (AOC), L’Etivaz (AOC), le Rheintaler Ribel (AOC), la Bündnerfleisch (IGP), l’Eau-de-vie de poire du Valais (AOC), le Formaggio d’alpe ticinese (AOC), le Gruyère (AOC), le Tête de Moine ou fromage de Bellelay (AOC), la Saucisse d’Ajoie (IGP), le Saucisson neuchâtelois (IGP), le Sbrinz (AOC), le Vacherin Mont-d'Or (AOC), la Viande séchée du Valais (IGP), le Berner Alpkäse et Berner Hobelkäse (AOC), le Pain de seigle valaisan (AOC), le Cardon épineux genevois (AOC) et le Safran de Mund (AOC) . Vous trouvez le détail de ces produits agricoles protégés sous www.blw.admin.ch/aoc/f

 

Pour de plus amples renseignements:

Frédéric Brand, Section Promotion de la qualité des ventes, Tél. 031-322 81 28

Office fédéral de l’agriculture

Service de presse et d’information

PUBLIÉE LE 05/09/2002
Un ardent défenseur de la charcuterie vaudoise nous quitte.

Qu’on se rassure, ceci n’est pas une rubrique nécrologique – il se porte même plutôt bien le bougre ! Il n’en reste pas moins que la charcuterie vaudoise va se sentir quelque peu orpheline au matin du 1er août , date à laquelle Jo Aeby aura rendu son tablier Vulliamy pour s’en aller reprendre les rênes de l’entreprise Del Maître au bout du Léman.

Membre très engagé du comité dès la création de l’association en 1997, président de la commission "Promotion & Marketing" dès sa mise sur pieds, organisateur infatigable de la présence de la charcuterie vaudoise sur les stands des principales foires du pays, concepteur du site internet de l’association, catalyseur de toutes les énergies disponibles, Jo Aeby aura été la cheville ouvrière de la promotion de la charcuterie vaudoise ces dernières années.

Le comité a pris officiellement congé de Jo Aeby dans sa séance du 8 juillet dernier et nous lui souhaitons bon vent pour les nouveaux défis qu’il s’apprête à relever.

PUBLIÉE LE 04/09/2002
Réservez la date !

La prochaine assemblée des délégués de l’Association charcuterie vaudoise AOC IGP aura lieu le

Mercredi 11 septembre 2002

17h00, Pavillon Vaudois

Expo 02, Yverdon

Cette date marquera le lancement officiel du site www.charcuterie-vaudoise.ch

Réservez-la dès aujourd’hui dans vos agendas !

PUBLIÉE LE 04/09/2002
La promotion s'organise

La commission "Promotion & Marketing" dont nous vous avons annoncé la mise sur pieds dans notre dernier bulletin s’est mise au travail. Sa première tâche a été de faire des choix et de dégager des priorités parmi la multitude d’idées, de sollicitations et d’opportunités qui se présentaient – le budget à disposition n’est en effet pas illimité ! 

 

Quelle promotion en 2002 ? 

Le programme d’activité 2002 se présente comme suit :

  • Site internet, lancement à Yverdon, Pavillon Vaudois, le 11 septembre 2002
  • Comptoir Suisse, Lausanne, 13-22 septembre 2002 (voir page suivante)
  • Züspa, Zürich, 19-30 septembre 2002
  • Expo 02, Pavillon Vaudois, Yverdon, 7-13 octobre 2002

Le programme sera complété par une campagne d’automne, actuellement à l’étude, qui sera axée sur la certification des produits et la promotion du site internet. 

 

Avec nos salutations les meilleures.

PUBLIÉE LE 04/09/2002
Charcuterie-vaudoise.ch - La vente en ligne

Le site de la charcuterie vaudoise permettra aux visiteurs de passer leurs commandes directement en ligne.

Les fabricants intéressés peuvent s’annoncer auprès du gérant. Les conditions pour participer sont les suivantes :

  • entreprise certifiée, dégustations en ordre
  • cotisations payées
  • capacité de production suffisante
  • traitement des commandes dans les 24 h
  • garantie du service pendant un mois plein
PUBLIÉE LE 04/09/2002
AVIS DE RECHERCHE

Dans le but d’étayer les dossiers de demande d’enregistrement des appellations de la charcuterie vaudoise, nous sommes à la recherche de traces ou de preuves d’existence des produits de la charcuterie vaudoise ces 30 ou 40 dernières années. Par exemple :

  • articles de journaux
  • recettes
  • publicités
  • étiquettes

 

Merci à tous ceux d’entre-vous qui possèderaient de telles pièces dans leurs archives de bien vouloir les mettre à disposition de l’Association afin de compléter nos dossiers.

Association charcuterie vaudoise AOC IGP

C/o SanoVet, Pré au Comte 4, 1844 Villeneuve

079 337 51 39 - didier.blanc@sanovet.ch - www.sanovet.ch

Pages